Volière du Domaine de Maizerets
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aménagez un jardin à papillons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
voliere
Admin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 34
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Aménagez un jardin à papillons   Mar 29 Mai - 21:34

Aménagez un jardin à papillons

Pour pallier à la destruction ou à la dégradation des habitats sauvages en raison de l'industrialisation, de l'étalement urbain et des monocultures, plusieurs personnes et organisations ont commencé à préserver des milieux naturels. D'autres se sont tournés vers la restauration d'habitats que peuvent utiliser la faune et la flore. C'est dans cette optique que s'inscrit le jardin à papillons qui veut redonner aux papillons, principalement en milieu urbain, des lieux où ceux-ci pourront compléter leur cycle de vie.

La réalisation d'un jardin à papillons consiste à créer chez-soi un environnement agréable à l'oeil qui convient également aux papillons en leur offrant, entre autre, des fleurs durant toute la saison. Votre jardin à papillons peut prendre les dimensions que vous voulez: d'une boîte à fleurs aux dimensions d'un champs en passant par les plates-bandes aménagées. Bien entendu, plus il sera étendu, plus vous augmenterez vos chances d'attirer les papillons.


photo par: Joannie McLeod


Fleurs comme sources de nectar
Lorsqu'ils butinent sur les fleurs, les papillons pompent le nectar avec leur trompe. Celui-ci, riche en sucres, leur procure l'énergie dont ils ont besoin. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, toutes les fleurs ne contiennent pas du nectar en quantité. Par exemple, la pivoine, la rose et le géranium sont pauvres en nectar et n'attireront pas les papillons.

Divers attributs des fleurs peuvent contribuer à l'attraction des papillons comme la couleur et le parfum. Des massifs de fleurs, par opposition à une fleur isolée, facilitent le repérage visuel par le papillon et des fleurs larges lui procurent un bien meilleur support sur lequel se poser. Enfin, les papillons préfèrent davantage les fleurs hautes que trop basses.

Ne vous attendez pas nécessairement à observer constamment des papillons dans votre aménagement. Il faut savoir que les papillons arpentent généralement leur territoire (plus ou moins étendu selon les espèces) durant la journée. De plus, n'oubliez pas que vos fleurs sont en compétition directe avec les fleurs indigènes des milieux naturels des alentours souvent mieux connues de ces insectes. Il est d'ailleurs toujours possible que certaines variétés horticoles reconnues pour attirer les papillons (Liste 1) ne fonctionnent pas dans votre région.



Plantes nourricières pour les chenilles
L'efficacité d'un jardin dédié aux papillons sera d'autant plus grande que vous combinerez aux fleurs nectarifères des plantes-hôtes que les chenilles des espèces présentes aux alentours requièrent pour se nourrir (Liste 2). Il est donc important de se documenter un peu sur les espèces habitant vos alentours afin d'être en mesure de leur offrir les plantes d'intérêt, car la femelle du papillon ne pondra uniquement que sur les plantes qu'elle "sait" convenir à sa descendance. Certaines chenilles acceptent une bonne diversité de plantes, d'autres sont très sélectives. Divers volumes, sites internet ou associations peuvent vous aider dans vos recherches (voir listes au verso).

La présence des chenilles signifie que le feuillage de certaines plantes, légumes ou arbres sera grignoté par celles-ci, ce qui est dans l'ordre naturel des choses. Par contre, pour nous humains, amants de la perfection, c'est le prix à payer pour observer le déroulement du cycle vital et favoriser l'établissement des papillons chez-vous. Comme dans bien d'autres domaines, la tolérance est une qualité à cultiver…

Pesticides
L'emploi de pesticides est à proscrire à l'intérieur et aux alentours du jardin même si vous constatez la présence de certains insectes dits nuisibles. Les insecticides tuent, non seulement les chenilles, mais aussi les papillons. En plantant une bonne diversité de plantes dans votre jardin, vous favorisez le maintien à un bas niveau des populations d'insectes nuisibles puisqu'il leur sera plus difficile de trouver leur plante-hôte(s). En évitant les insecticides, vous favoriserez du même coup l'augmentation des populations de prédateurs naturels (coccinelles, carabes, etc.) qui vous aideront à contrôler le nombre d'indésirables. Si vous décidez tout de même recourir aux insecticides, appliquez parcimonieusement et localement. Si une plante vous occasionne trop de problèmes à vos yeux, il est préférable de la remplacer par une variété plus résistante.

Ensoleillement et lieu de "bronzage"
Les papillons ne volent que par beau temps et préfèrent de loin les lieux ensoleillés. Votre jardin devra donc être orienté pour bénéficier de plusieurs heures d'ensoleillement par jour. Les papillons adorent se faire chauffer au soleil. Quelques roches ou un espace en gravelle, par exemple, bien exposées au soleil feront certainement la joie de certaines espèces.


photo par: Joannie McLeod


Brise-vent
Afin de favoriser le vol et le butinage des papillons, des éléments du décor (arbres, arbustes, haie, etc.) devraient contribuer à couper autant que possible les forts vents. Idéalement, votre jardin sera protégé des vents dominants.

Point d'eau
Les papillons s'abreuvent rarement à partir d'une surface d'eau. Ils prélèvent habituellement l'eau aux abords d'une flaque d'eau boueuse, sablonneuse ou du sol humide. En plus d'ingérer de l'eau, il trouve dans celle-ci des sels minéraux, nécessaires à leur physiologie. Un petit coin du jardin maintenu humide est un élément supplémentaire pouvant contribuer à attirer des papillons dans votre jardin.

Abri
Des arbustes au feuillage dense et des arbres situés dans les environs de votre jardin pourront procurer un abri aux papillons durant la nuit et les mauvaises conditions météorologiques. Une corde de bois fera aussi office d'abri pour nos Nymphalides (famille de papillons) dont plusieurs qui passent l'hiver à l'état d'adulte.

Autres attraits
Certains papillons, spécialement les Nymphalides (morio, vulcain, amiral, polygone à queue violacée, vice-roi), se délecteront du jus de fruits très ou trop mûrs et même d'excréments d'animaux. Les fruits mûrs (melon, ananas, orange, pêche, prune, pomme, poire, etc.) pourront être disposés dans une assiette, elle-même reposant sur un support. Il faudra les changer régulièrement, afin d'éviter que les moisissures ne s'y développent ou qu'ils ne sèchent et durcissent. N'oubliez pas que les papillons prélèvent les liquides seulement et ne consomment pas la chair du fruit. Enfin, il convient de souligner que les mangeoires artificielles exercent un pouvoir attractif beaucoup moins important que les fleurs, particulièrement dans un milieu naturel !

Plus vous aurez de voisins qui vous imiteront dans vos efforts pour attirer ces insectes, plus vous aurez de chances que ceux-ci vous visitent régulièrement (pas les voisins !). Bonnes observations et découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://papillons-maizerets.niceboard.com
 
Aménagez un jardin à papillons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie au Jardin des Papillons de Grevenmacher le 01 Avril 2012 : Les photos
» Sortie au Jardin des Papillons de Grevenmacher le 03 Avril 2011
» Sortie au Jardin des Papillons de Grevenmacher le 03 Avril 2011 : Les photos
» LISTE DES SORTIES 2009
» BLythe au Jardin des papillons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Papillons Maizerets :: Informations et culture :: Papillons et insectes vedettes-
Sauter vers: